Le bouillon d’os les bienfaits (un vrai remède de grand-mère)

18 août 2018Aline (ketosanteplus.com)
Blog post

Le bouillon d’os se prépare en cuisant des os à basse température pendant de longues heures (jusqu’à 24 heures). Cette longue cuisson permet aux os de relâcher de précieux nutriments dans l’eau. Ce breuvage, bien connu de nos ancêtres offre une richesse de nutriments essentiels. Les nutriments contenus dans le bouillon d’os sont sous une forme hautement assimilable et digeste. Voici ce qu’on retrouve principalement dans  le bouillon d’os:

– de nombreux minéraux tels que calcium, magnésium, silicium, souffre et phosphore, qui se font de plus en plus rares dans nos légumes à cause de la qualité des sols de culture qui sont de plus en plus dépourvus en nutriments essentiels;

– des acides aminés, dont la glycine, qui soutient le foie dans son travail de détoxification, l’arginine, qui soutient les reins, le coeur et les artères, et la fameuse glutamine, qui soutient la santé intestinale. Le glutamine aide au maintien de l’intégrité de la paroi intestinale et à l’équilibre acido-basique de l’organisme. Elle sert aussi à la fabrication de la glucosamine endogène qui, à son tour, participe à la réparation des cartilages et tendons. La glutamine est importante pour les sportifs et les joggeurs.

– de la glucosamine, la chondroïtine et l’acide hyaluronique, qui maintiennent les articulations en bonne santé et améliorent l’absorption des nutriments par les intestins.

– de la gélatine naturelle, l’ingrédient secret pour réparer tous les tissus de notre corps, en particulier le cartilage, les tendons et les articulations, mais aussi les os, les muscles, le coeur, les artères et les parois intestinales;

– la gélatine est la forme cuite du collagène, qui guérit aussi la peau, les cheveux et les ongles.

La gélatine présente dans le bouillon d’os est la substance la plus efficace pour soigner les intestins malades. Elle permet de reboucher les fissures causées par une alimentation inflammatoire.  La paroi intestinale est perméable pour pouvoir absorber les nutriments. Mais elle peut devenir trop perméable en raison d’une mauvaise hygiène de vie (alimentation raffinée et sucrée, stress, contraceptifs et antibiotiques, invasion de bactéries et de champignons comme la candidose). Cette trop grande perméabilité de l’intestin conduit à des maladies auto-immunes, car des particules non digérées, trop grosses, pénètrent dans le sang et provoquent une réaction inflammatoire.

La santé de nos articulations dépend de la présence de collagène dans nos ligaments, nos tendons et nos articulations. En consommant du bouillon d’os, nous bénéficions non seulement de collagène, mais aussi de chondroïtine et d’acide hyaluronique, des nutriments précieux qui résistent au processus de la digestion et qui sont facilement absorbés pour soutenir la santé de nos articulations.

Le foie est l’organe responsable de la détoxification, c’est lui qui élimine les toxines présentes dans le corps. Mais le foie est surchargé par les produits chimiques toxiques de notre mode de vie moderne. Agressé au quotidien, sa capacité de détoxification peut être renforcée par l’acide aminé nommé glycine, qui est abondant dans le bouillon d’os. C’est pourquoi la consommation de ce bouillon aide à la détoxification du corps.

Il est recommandé d’en consommer à tous les jours.  Préférablement fait maison, tellement meilleur au goût. Important de ne pas le réchauffer au micro-onde ou de le faire bouillir car les températures élevées et les ondes dénaturent les acides aminés et les rendent toxiques pour le foie, les reins et le système nerveux. La cuisson à température élevée détruit le précieux le collagène, qui nous permet d’avoir une peau plus jeune et des articulations en santé. 

Voici la recette pour faire votre bouillon d’os maison Bouillon d’os tellement nutritif.

Source: https://www.simplementcru.ch/le-bouillon-dos-un-elixir-magique/

8 Comments

  • Julie

    22 décembre 2018 at 14 h 12 min

    Bonjour, très beau site même si je n’ai pas encore tout visionné et que je ne suis pas cetogene. Je ne mange plus de gluten, levure, maïs, pomme de terre, arachide, produits laitiers, vinaigre de vin rouge et balsamique, the noir, café.

    Je vous écrit pour vous demander votre suggestion pour acheter un instant pot. Est-ce la meilleure option tant qu’à acheter un slow cooker/mijoteuse? Et si oui y’a-t-il un modèle, une marque ou des fonctions à rechercher? Merci de me simplifier la tâche 🙂

    Julie, Gatineau

    1. Aline

      22 décembre 2018 at 14 h 43 min

      Bonjour Julie, merci pour votre gentil commentaire, c’est très apprécié. Vous avez déjà fait un bon bout de chemin avec vos changements d’habitudes alimentaires. Il vous reste seulement à contrôler votre consommation de glucides. Effectivement si vous devez choisir entre la mijoteuse ou l’instant pot, vous êtes mieux avec ce dernier, car il combine les deux fonctions. Moi j’ai l’Instant Pot IP-LUX et je le trouve parfait. Ils offrent beaucoup de fonctions, mais j’utilise seulement les fonctions suivantes: haute pression, mijoteuse et oeuf à la coque.

  • Laurianne

    4 janvier 2019 at 8 h 52 min

    Allo Aline ,
    Je voulais simplement vous laisser savoir que le site internet que vous avez conçu est sans reproche. Franchement bravo. J’adore vous lire et en apprendre d’avantage sur le mode de vie alimentaire Keto. La façon que vous expliquez les choses ma permis de comprendre en profondeur le mode de vie Keto et j’ai hâte d’y adhérer. Bonne journée merci beaucoup.

    1. Aline

      4 janvier 2019 at 9 h 11 min

      Bonjour Laurianne, merci pour ton commentaire, c’est très apprécié. J’ai bâti le site pour augmenter le contenu francophone, car l’information sur l’alimentation cétogène se trouve plus facilement en anglais. Tu vas voir que la transition vers le mode de vie cétogène n’est pas difficile à faire. Une fois qu’on a goûté aux bienfaits, on ne veut surtout pas revenir en arrière.

  • Chantal Rivard

    17 février 2019 at 20 h 41 min

    Wow je viens de découvrir votre site il est vraiment super.
    J’ai une question sur le bouillon d’os, peut on manger la gélatine qui en resort? Si oui se conserve t’il au frigo car j’imagine qu’ on ne peut pas le consommer en période de jeûne.
    Merci

    1. Aline (ketosanteplus.com)

      17 février 2019 at 20 h 48 min

      Bonjour Chantal, on consomme la gélatine du bouillon, elle est très riche en collagène. Le bouillon se conserve au réfrigérateur ou au congélateur. Pour consommer le bouillon en période de jeûne vous devez le dégraisser, sinon on conserve le gras. Merci pour votre commentaire, c’est très apprécié.

  • kim

    15 juin 2019 at 4 h 08 min

    Bonjour
    j’aime beaucoup votre site. Je l’ai découvert via la page de recette mayonnaise.
    Je fais du bouillon d’os depuis quelques années car cela fait beaucoup de bien à mon ami pour ses articulations grâce au collagène. C’est assez radical comment cela marche bien. Couplé à de la vitamine C liposomale ou non, cela aide à mieux assimiler (je crois c’est ce terme) le collagène.

    C’est toujours intéressant de voir les recettes de ce bouillon car on y découvre toujours quelque chose de nouveau. Le fait par exemple de laisser agir 2h le vinaigre. Je le faisais mais pas dans l’eau ni si longtemps, je vais essayer.

    Pour ma part j’utilise souvent des ailes de poulet lorsque je n’ai pas l’occasion de demander au boucher les pâtes, tête et carcasse… C’est vraiment très bon marché. Mais ma question c’est : pendant ces 2 heures le plat est dans le frigo ou dehors ? Je me méfie toujours de ces bactéries. J’ai fais une formation en hygiène alimentaire et cela ne laisse pas indifférente lol.
    Belle journée à vous

    1. Aline (ketosanteplus.com)

      15 juin 2019 at 8 h 58 min

      Bonjour Kim, merci pour votre commentaire. Je ne me rappelais pas que j’avais écrit cette étape. Je vous avoue que je mets le vinaigre de cidre de pomme, mais je ne laisse pas reposer aussi longtemps. Je vais corriger la recette.

Leave a comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publication précédente Publication suivante